Habitudes de vie et traitement de l’hypertension

L’hypertension artérielle (HTA), nous le savons, augmente la morbidité et la mortalité chez l’adulte. Elle est un facteur de risque pour plusieurs maladies indésirables comme la dyslipidémie, le diabète, les maladies vasculaires cérébrales (AVC), les coronopathies, l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance rénale, la maladie vasculaire périphérique et la fibrillation auriculaire. Heureusement, nous pouvons maîtriser notre pression artérielle en adoptant de saines habitudes de vie. Amélie vous énumère quelques changements qui vous aideront à réduire la tension!

 

Marc, 42 ans, est hypertendu depuis peu. Il aimerait modifier ses habitudes de vie avant de se mettre à la pharmacothérapie. Sa mère Chantal lui a déjà dit de "couper le sel" mais il ne sait pas trop par où commencer!
Marc, 42 ans, est hypertendu depuis peu. Il aimerait modifier ses habitudes de vie avant de se mettre à la pharmacothérapie. Sa mère Chantal lui a déjà dit de « couper le sel » mais il ne sait pas trop par où commencer!

L’HTA est très répandue au Canada. On dit que 21.1% des adultes en sont atteints. Comme plusieurs maladies chroniques, les symptômes peuvent êtres diminués, voir maitrisés à l’aide d’une hygiène de vie adaptée. Le terme hypertension artérielle se réfère à une pression systolique supérieure à 140 mmHg et une pression diastolique supérieure à 90 mmHg (140/90) qui est maintenue pendant une période prolongée. La normale, se situe autour de 120 mmHg systolique et de 80 mmHg diastolique (120/80). En résumé, ces chiffres représentent le débit cardiaque, soit la quantité de sang éjecté par chaque ventricule par minute, multiplié par la résistance vasculaire périphérique. Celle-ci est la pression résiduelle qui s’oppose à l’écoulement de sang expulsé du ventricule gauche.

 

Ce que l’on veut savoir, c’est comment faire baisser les chiffres?

 

  • Alimentation: La diète DASH (Dietary Approach to Stopping Hypertension) est un régime adapté pour les hypertendus. Il s’agit d’une alimentation riche en fruits et légumes, riche en produits laitiers partiellement écrémés ou écrémés, faible en gras saturés, en matières grasses totales et en cholestérol, ainsi que faible en sodium.
  • Apport sodique: Abaissons notre quantité de sel à 100 mmol/jour (1 c. à thé). Les résultats de l’étude l’étude DASH-Sodium (Fondation des maladies du coeur, 2000) ont démontrés que moins la quantité de sodium était consommée chez les sujets à l’étude, plus grande était la diminution de la pression.
    Les régimes alimentaires élevés en sodium sont assez communs dans plusieurs communautés, comme nous les Nord-Américains. Le sodium est particulièrement retrouvé dans les mets pré-préparés, la nourriture en canne, les fast-food, soupes et charcuteries. 
  • Pratique d’activité physique: En moyenne, une pratique de 30 à 60 minutes d’activité physique d’intensité modéré 4 fois par semaine est recommandé. 
  • Alcool: Si vos habitudes de consommations sont supérieures à 2 par jour, c’est trop! On vise <2 verres par jour. 
  • Perte de poids: Une perte de poids de 4,5 kg chez un sujet ayant un IMC >25 peut grandement affecter la pression artérielle systolique.

 

Modifier les habitudes de vie pour diminuer de combien?
Description Objectif Résultat
PASystolique/PADiastolique
Alimentation Diète DASH -11.4 / -5.5
Apport en sel -100 mmol/jour (1 c. à thé) -5.8/-2.5
Exercice 4 fois / semaine -10.3 / -7.5
Alcool < 2 consommations/ jour -4.6 / -2.3
Poids -4.5 kg -7.2 / -5.9

 

Additionnons le tout, et notre pression artérielle qui était jadis à 140/90 mmHg pourrait se retrouver à 100.7/66.3 mmHg. Bon, 100/66 c’est un peu bas, mais on s’imagine l’effet que ça peut avoir si on sélectionne qu’une ou deux habitudes de vie à changer. C’est assez pour faire tomber un diagnostic!

Ne craquez pas sous la pression! Optez pour des choix sains et adaptés à votre condition.

 

Envoyez-moi vos questions!

 

a.cadoret@equipealtius.ca

 

 

Références:

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. (2016). Le régime DASH pour une pression artérielle  plus saine. Repéré à:   http://www.fmcoeur.qc.ca/site/c.kpIQKVOxFoG/b.4010265/k.BAC7/Maladies_du_coeur__Q                u8217estce_que_le_r233gime_DASH.htmà
Smeltzer, S.C., Bare, B.G. (2006). Médecine et Chirurgie (4e édition, volume 2). Saint-  Laurent:  Éditions du Renouveau Pédagogique.

Weber, M., Schiffrin, E., White, W., Mann, S., Lindholm, L., & Kenerson, J. et al. (2014). Clinical Practice             Guidelines for the Management of Hypertension in the Community A Statement by the  American Society of Hypertension and the International Society of Hypertension. Journal Of     Hypertension, 32(1), 3-15.