on s’assoit trop, debout tout le monde!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une nuit de sommeil en position couchée,  on s’assoit pour déjeuner. Ensuite, on s’assoit dans notre automobile ou dans les transports en commun pour ensuite s’asseoir devant notre ordinateur. On revient du travail, on s’assoit pour souper et se reposer devant le téléviseur….Avez-vous déjà calculé le nombre d’heures que vous passez en position assise ? Connaissez-vous les impacts de cette position assise prolongée sur votre santé ? Voyons un peu plus en détails quelques-uns des effets sur notre système musculosquelettique et les solutions toutes simples pour incorporer des minutes de mouvement dans votre journée !

L’être humain est façonné pour marcher, courir, sauter, danser mais pas pour être assis sur une chaise pendant des heures. De plus, nous adoptons souvent une posture assise où le bas du dos est arrondi, les épaules enroulées et la tête projetée vers l’avant.

Assis, la région du bas du dos subit environ trois fois plus de pression que lorsque nous sommes debout. Cette pression augmente à quatre fois lorsque nous sommes assis et que nous nous penchons vers l’avant. Avec, le temps, cette pression endommage les articulations, les ligaments et les disques qui composent la colonne vertébrale. La position assise prolongée agit également sur nos muscles. Les fléchisseurs de la hanche (les muscles nous permettant de ramener la jambe vers le corps) raccourcissent, nos fessiers perdent de la force car ils sont constamment étirés et les muscles posturaux profonds (notre corset naturel) s’inhibent. La cage thoracique et le diaphragme, le principale muscle respiratoire, se rigidifient et perdent de leur mobilité. Je rencontre souvent des coureurs avec la région thoracique tellement raide qu’ils ont mal aux épaules et dans le haut du dos lorsqu’ils courent. Tous ces changements affectent notre façon de marcher, de courir  et peuvent engendrer des blessures! Malheureusement, 30 minutes d’activité physique par jour ne peuvent pas contrer les effets néfastes causés à notre corps par la position assise prolongée.

Quelques lieux de travail sont maintenant équipés de bureaux où il est possible de travailler en position debout. Mais rester debout sur place sans bouger n’est pas non plus la solution idéale. Alors quoi faire ? On se lève aux 30 à 60 minutes pour bouger, on va au photocopieur, on va discuter avec un collègue au lieu de lui écrire, on emprunte les marches plutôt que les ascenseurs. On peut aussi parler au téléphone en marchant ou en se tenant sur une jambe (pour ceux et celles qui n’ont pas peur d’être jugés !), stationner son automobile un peu plus loin de son bureau, etc. Le but est de mettre notre corps en mouvement le plus souvent possible ! Laisser aller votre imagination et contaminez vos collègues de travail. Chaque petit geste compte. Votre colonne vertébrale se portera mieux, votre posture s’améliorera, vous subirez moins de blessures lors de vos activités sportives et peut-être serez-vous plus productif au boulot !

 

Marie-France Huot, Thérapeute en réadaptation physique

Certifiée en prévention et traitement des blessures en course à pied

www.physequilibre.com