La promotion de la santé en milieu de travail

 

Michael P. O’Donnell, MBA, MPH, PhD, a géré des programmes de promotion de la santé en milieu de travail pour plus de 50 moyens, grands et très grands employeurs sur une durée de 3 décennies.

Selon M. O’Donnell, les programmes de promotion de la santé en milieu de travail doivent être établis selon 3 composantes : Awareness, Motivation, Skills and Opportunities (AMSO). Vous l’aurez deviné, conscience, motivation, compétences et opportunités sont les éléments primordiaux du modèle AMSO.

Le but de ce modèle ? Mettre l’emphase sur l’expérience des individus et organisations qui seront servies.

 

Les pourcentages représentant les pourcentages idéaux en investissement de la part de l’employeur.Selon M. O’Donnell, les opportunités représentent environ 40 % de l’investissement des entreprises américaines en santé au travail. Or, ce n’est que 5 % d’un changement qui est attribuable à la prise de conscience.

Conférences : L’élément déclencheur pour passer de la phase de contemplation à l’action, dans un processus de changement.

Bilans de santé et plan d’action : Il est essentiel de connaître le point de départ et de planifier votre progression, vers de nouveaux sommets.

Suivis connectés : La façon la plus efficace de surveiller et de contrôler votre niveau d’activité physique, avec rigueur.

Cours et activités de groupe : Bénéficiez de l’effet d’entrainement par les pairs pour vous accomplir en tant qu’individu faisant partie d’un groupe.

Défi Altius (Lesclassiques.ca: Un objectif réaliste pour dynamiser votre motivation et célébrer votre engagement.

 

Conscience

L’éducation à la santé est centrée sur le niveau de conscience que les individus portent à la santé ; plus particulièrement des risques reliés à des comportements malsains (mauvaise alimentation, consommation de substances nocives de façon abusive, le fait de fumer, etc.) Toutefois, le niveau de conscience est tout aussi notoire quant aux bénéfices engendrés par certains comportements sains (examens de santé réguliers, activité physique et gestion du stress, par exemple).

Cela étant dit, les individus recevant la bonne information seraient davantage en mesure d’adopter les bons comportements et de faire les bons choix.

Motivation

Lorsqu’un individu est motivé à faire des changements, ce dernier s’efforcera certainement d’acquérir le savoir et les compétences reliés à ce dit changement. Le degré de motivation s’avère ainsi un atout significatif dans les gestes posés par l’individu dans une visée de réussite/amélioration.Voici les divers stades de changements à retenir :

Pré-contemplation: L’individu ne pense pas au changement dans un futur rapproché. Ce dernier n’a ainsi aucun intérêt à acquérir le savoir nécessaire à l’adoption de certains changements.

Contemplation: Les gens envisageant le changement graduellement. La balance décisionnelle se met ainsi en place (Bénéfices de la situation actuelle VS. Bénéfices engendrés par le changement).

Préparation/détermination: L’individu est prêt à démarrer la phase d’action dans un futur rapproché.

Action: Le changement engagé, les modifications quant au style/mode de vie sont en cours. Soutien et encouragement sont importants à ce stade.

Maintien: Les tentations nombreuses, le maintien du mode de vie enclenché est crucial afin de ne pas retourner à la case départ.

Les incitatifs extrinsèques (motivations financières et récompenses quelconques par exemple) captent l’attention à court terme. Inversement, les incitatifs intrinsèques faisant partie des valeurs de base d’un individu (passions, objectifs à long terme, priorités actuelles, etc.) sont ainsi les points d’ancrage d’une motivation à long terme.

Par exemple, un parent en surpoids sera davantage motivé à adopter de saines habitudes de vies si on l’informe de l’impact que ce mode de vie aura sur ses motivations intrinsèques (niveau de fatigue moins élevé lorsque ce dernier jouera avec ses enfants et durée de vie plus longue afin d’être témoins actifs de la progéniture de ses enfants).

Compétences

L’une des plus grandes lacunes des programmes de promotion de la santé est dans la façon de présenter le modèle d’action. Effectivement, l’on montre aux individus QUOI faire, plutôt que de leur montrer COMMENT le faire.

Plus précisément, le fait de démontrer comment effectuer les comportements réels se devant d’être effectués, comment bien intégrer ces comportements quotidiennement ou bien comment changer son propre environnement afin de créer les opportunités ouvrant la porte aux diverses améliorations possibles sont des atouts significatifs dans un programme de promotion de la santé.

Opportunités

Au final, les opportunités offertes à l’individu désirant prendre un virage sain ou bien poursuivre l’adoption d’un mode de vie équilibré au quotidien sont cruciales au bon cheminement. En voici quelques exemples :

  • De la nourriture accessible, abordable, délicieuse et santé ;
  • Un environnement sécuritaire et dynamique afin de pratiquer des activités physiques de toutes sortes ;
  • Un entourage stimulant ;
  • Des événements sportifs à proximité ;
  • Etc.

Avoir accès à diverses opportunités environnementales s’agençant bien à un mode de vie actif s’avère un point tournant. En contrepartie, un environnement trop motivant peut engendrer l’effet opposé ; une pression et un stress se verront prendre la forme d’atouts démotivants. La clé ? L’équilibre.

Bien entendu, le mode de vie des travailleurs est parfois si demandant qu’il laisse souvent peu de temps et par le fait même peu d’opportunités à la construction de ce fameux équilibre.

Toutefois, les bienfaits d’un mode de vie équilibré ne sont plus à prouver. Un milieu de travail peut vous offrir diverses opportunités pouvant vous guider vers la finalité de vos objectifs.

 

Donnez vous une chance, vous y prendrez gout.  L’habitude est une seconde nature ! Équipe Altius Générateurs de vie active est juste à côté de vous.