La massothérapie sportive

Équipe Altius est fier d’ajouter à son équipe de collaborateurs une massothérapeute spécialisée. Rachel Lanctot de Masso.Lanctot, démystifiera pour nous les bienfaits de la massothérapie sportive. Demandez à n’importe lequel sportif de haut niveau les bienfaits de ses visites chez son massothérapeute.

Heureusement il n’est pas nécessaire d’être un athlète professionnel ou olympique pour s’offrir un massage sportif. Cependant il faut être bien informé, de cette façon il vous sera plus facile de choisir le bon massothérapeute.

Rachel Lanctot vous guidera mensuellement sur les différents services offerts et traitements. Cette semaine elle nous explique en quelques mots les avantages des massages sportifs. Elle met aussi en relief la formation que doit suivre tous les massothérapeutes.

Le massage sportif stimule l’échauffement du muscle et une activation de la circulation sanguine. Les manœuvres manuelles préviennent les blessures chez les athlètes durant leurs entraînements et assurent l’amplitude d’un mouvement maximal. Ils préviennent la fatigue musculaire et stimulent les zones importantes à la pratique de votre activité. Il facilite également la récupération à la suite d’un entraînement intensif ou une compétition.

Les manœuvres ont pour but de rétablir l’homéostasie, elles aident aussi aux transports de l’oxygène de glycogène et des minéraux. Les massages facilitent l’élimination des déchets métaboliques, tout en assurant le bon fonctionnement des systèmes.

Un massage sportif avant et après une compétition
Rachel Lanctot en action. Un massage sportif avant ou après vos entraînements vous aidera a récupérer et à éviter des blessures.                                                        (Championnat nationaux d’athlétisme 5-6-7 août 2016)

La formation à suivre pour devenir massothérapeute est complète, voici le cheminement général.

Le massage sportif au Québec est principalement pratiqué par des massothérapeutes. La réglementation de la fédération Québécoise des massothérapeutes (https:/www.fqm.qc.ca/) précise que le massothérapeute doit avoir acquis :

  • 730 heures techniques musculo-squelettiques (suédoises + sportives + into) incluant 45 heures de stage en milieu événementiel et sportif ;
  • Posséder une introduction aux travaille péri articulaire ou en massokinésithérapie;
  • Il doit se référer, principalement, aux massages musculaires liés aux tensions, crampes, douleurs ;

Le but de cette technique :

Cette technique aide à atteindre le plein potentiel avec un minimum de problèmes physiques contrôler lors d’une activité physique.

  • Le thérapeute peut examiner l’aspect physiologique présent dans le sport
  • La thérapeutique est en mesure de préparer l’athlète mentalement
  • Le thérapeute accompagne l’athlète au niveau physique avant, pendant et après l’évènement (course, compétition, entraînement, blessures)

Les effets :

  • Soulager et/ou stimuler la lymphe, et ainsi favoriser un meilleur système immunitaire lors d’efforts prolongés au niveau sportif.
  • Oxygéner et nourrir les tissus
  • Soulager, détendre le corps lors de douleurs diffuses ;
  • Relaxer, déstresser les muscles du corps et de calmer ;
  • Évite l’accumulation des déchets métabolique due à la sur utilisation du groupe musculaire
  • Diminue l’apparition de la fatigue, de crampes, les spasmes, les courbatures après un entraînement ou un effort physique
  • Acquérir un maximum de flexibilité et d’amplitude de mouvements

Le massage sportif est contre indiqué dans les situations suivantes ;

  • Fracture
  • Inflammation aiguë ou douleur suspecte
  • Traumatisme à la suite à un coup violent
  • Ostéoporose
  • Fièvre
  • Crampes abdominales
  • Nausée
  • Hyperthermie/ hypothermie/ hyponatrémie

Toujours s’informer de la condition de l’athlète spécialement après une compétition.

  • Ex : athlètes déshydratés ou athlète qui n’a pas eu le temps de récupérer après la compétition et dont le rythme cardiaque est anormal.

Cette technique, doit être exécutée toujours en collaboration avec le receveur. Donc un échange verbal et un « eye contact » pour éviter de blesser le receveur.

Plusieurs spécialistes s’attendent à dire qu’il est préférable de recevoir cette technique à la suite d’une douche chaude. La douche entame un processus de relâchement des muscles, elle facilite par la suite le travail du thérapeute et elle est aussi plus hygiénique

Cela dit, choisissez-vous ! Lorsque nous demandons un effort physique intense à notre corps, nous devrions toujours lui permettre une période de récupération de qualité. Le massage spécialisé de type sportif demeure un moyen efficace, rapide mais surtout il diminue le risque de blessure.

 

Vous avez des questions? Communiquez avec Mme Lanctôt et dans une prochaine chronique elle répondra à vos questions!

masso.lanctot@gmail.com

Rachel Lanctot

massothérapeute spécialisée et directrice propriétaire de Masso.Lanctot